La crise du Coronavirus : révélatrice d’une crise beaucoup plus grave

28 novembre 2020

La crise du Coronavirus est révélatrice d’une crise beaucoup plus grave. Elle met sous nos yeux la faillite d’un système qui s’arroge le droit de juger sur ce qui est « essentiel » et ce qui est « non-essentiel ».

Ainsi, la pratique religieuse est jugée « non-essentielle »… On peut très bien prier chez soi ! Et on nous rabat les oreilles à coup de solidarité, de patience et d’obéissance. Mais une telle position est-elle justifiable au regard de notre foi ? Il faut évidemment se protéger et protéger les autres… Mais face au marasme ambiant, face au désespoir de beaucoup, n’est-il pas urgent de rappeler que seul Dieu peut combler le coeur de l’homme. Cette crise n’est-elle pas une occasion unique d’évangélisation en rappelant le vrai sens des choses de ce monde qui passe et de revenir à l’essentiel ?

Nos contemporains ont un bandeau devant les yeux. On les a endormis… On leur fait croire que le bonheur se trouve dans un caddie de supermarché. Lentement et surement, ils ont oublié le chemin de l’église que leurs grands parents empruntaient si souvent. L’indifférence religieuse est un poison qui tue… lentement mais surement !

Heureusement, des voix s’élèvent pour élever le débat et enfin « rendre à Dieu ce qui est à Dieu ». Ces derniers jours, comment ne pas vibrer à l’unisson en écoutant le cri du cœur de l’Archevêque de Paris réclamant de la nourriture spirituelle pour son troupeau. Fasse Dieu que son exemple soit contagieux et ravive l’espérance du peuple fidèle.

Ce dimanche, nous entrons dans le temps de l’Avent. Puissent ces quatre semaines exciter en nos âmes un ardent désir de Dieu.

Que l’Enfant Jésus de Prague vous garde dans la paix,

Abbé P. Kokot
Recteur du Sanctuaire

Voir aussi

La crise du Coronavirus : révélatrice d’une crise beaucoup plus grave

La crise du Coronavirus met sous nos yeux la faillite d’un système qui s’arroge le droit de juger sur ce qui est « essentiel » et ce qui est « non-essentiel ».

Neuvaine de Noël en l’honneur de l’Enfant Jésus de Prague

Chers amis du Sanctuaire de l’Enfant Jésus de Prague, comme chaque année, nous préparons la neuvaine de Noël en l’honneur de l’Enfant Jésus de Prague.

Communication importante

Comme vous le savez certainement, en raison de l’épidémie de Coronavirus, les évêques de Belgique ordonnent la suppression de toutes célébrations publiques du 14 mars au vendredi 3 avril 2020. C’est donc avec tristesse que je vous annonce qu’il n’y aura pas de pèlerinage à l’Enfant Jésus de Prague ce dimanche 15 mars à 15 heures.

Étrennes de l’Enfant Jésus

Les travaux du nouveau couvent des religieuses de la congrégation des Amantes de la Croix avancent bien. Comme vous le savez, il s’agit d’un chantier considérable que je ne peux pas terminer sans l’aide de tous les pèlerins.

Rejoignez la confrérie

Qu’est-ce que la Confrérie de l’Enfant Jésus de Prague ? C’est une association privée de fidèles de l’Église catholique érigée canoniquement par Monseigneur Jean-Pierre Delville, évêque de Liège, le 28 janvier 2014. Celle-ci a pour but de vénérer l’Enfant Jésus de Prague et de propager son culte ; de prier pour la protection de la vie naissante et des familles.

Horaires

Ouverture

Le Sanctuaire est ouvert tous les jours sauf le lundi, de 9h00 à 18h00 (17h00 en hiver).

Messes

Dimanche : 10h30
Mardi : 18h30
Mercredi : 8h30
Jeudi : 8h30
Vendredi : 8h30

Pèlerinage à l’Enfant Jésus de Prague

Le 3ème dimanche du mois à 15h00 : cantiques, prières et bénédiction des pèlerins.

Prière des douze lundis

Chaque lundi à 19h00 : Vêpres avec la communauté des religieuses et prières à l'Enfant Jésus de Prague.

Adoration du Saint-Sacrement - Confessions

Chaque premier vendredi du mois à 19h00.

Chapelet

Chaque mardi à 18h00 et chaque dimanche à 10h00.

Procession en l’honneur de l’Enfant Jésus de Prague

Le 3ème dimanche du mois de mai :
9h30 : Messe suivie de la procession
12h00 : Pique-nique et/ou petite restauration
14h00 : Conférence
15h00 : Office de l’Enfant Jésus de Prague et bénédiction des enfants

Neuvaine de Noël

Office chaque soir du 16 au 24 décembre (consulter le calendrier spécifique).
24 décembre - 23h30 : cantiques traditionnels de Noël. Minuit : Messe de la Nativité.

Ces horaires sont susceptibles de modifications. Merci de consulter l'agenda.

Contact

Contactez-nous par courrier électronique

12 + 1 =

X