La crise du Coronavirus : révélatrice d’une crise beaucoup plus grave

28 novembre 2020

La crise du Coronavirus est révélatrice d’une crise beaucoup plus grave. Elle met sous nos yeux la faillite d’un système qui s’arroge le droit de juger sur ce qui est « essentiel » et ce qui est « non-essentiel ».

Ainsi, la pratique religieuse est jugée « non-essentielle »… On peut très bien prier chez soi ! Et on nous rabat les oreilles à coup de solidarité, de patience et d’obéissance. Mais une telle position est-elle justifiable au regard de notre foi ? Il faut évidemment se protéger et protéger les autres… Mais face au marasme ambiant, face au désespoir de beaucoup, n’est-il pas urgent de rappeler que seul Dieu peut combler le coeur de l’homme. Cette crise n’est-elle pas une occasion unique d’évangélisation en rappelant le vrai sens des choses de ce monde qui passe et de revenir à l’essentiel ?

Nos contemporains ont un bandeau devant les yeux. On les a endormis… On leur fait croire que le bonheur se trouve dans un caddie de supermarché. Lentement et surement, ils ont oublié le chemin de l’église que leurs grands parents empruntaient si souvent. L’indifférence religieuse est un poison qui tue… lentement mais surement !

Heureusement, des voix s’élèvent pour élever le débat et enfin « rendre à Dieu ce qui est à Dieu ». Ces derniers jours, comment ne pas vibrer à l’unisson en écoutant le cri du cœur de l’Archevêque de Paris réclamant de la nourriture spirituelle pour son troupeau. Fasse Dieu que son exemple soit contagieux et ravive l’espérance du peuple fidèle.

Ce dimanche, nous entrons dans le temps de l’Avent. Puissent ces quatre semaines exciter en nos âmes un ardent désir de Dieu.

Que l’Enfant Jésus de Prague vous garde dans la paix,

Abbé P. Kokot
Recteur du Sanctuaire

Voir aussi

15 août 2021 – 15 août 2022 : Une année d’action de grâce !

Le 15 août 2021, nous fêtons le 10ème anniversaire du premier pèlerinage. Ce sera l’occasion de rendre grâce à l’Enfant Jésus pour tous les pèlerins que nous avons rencontrés tout au long de ces années.

Le Chemin du Salut : une revue à découvrir

Nous vous invitons à découvrir la revue « Le Chemin du Salut ». Quatre fois par an, découvrez un dossier spécial en lien avec l’actualité religieuse et liturgique.

Le Sanctuaire peut à nouveau accueillir des groupes de pèlerins

Après plusieurs mois d’attente, le Sanctuaire peut à nouveau accueillir des groupes de pèlerins. Quelle joie de se revoir après le confinement !

Communiqué important : reprise des pèlerinages

Après de long mois d’attente, nous allons enfin nous revoir ! En effet, les règles sanitaires permettent à nouveau d’envisager les pèlerinages au Sanctuaire.

Rejoignez la confrérie

Qu’est-ce que la Confrérie de l’Enfant Jésus de Prague ? C’est une association privée de fidèles de l’Église catholique érigée canoniquement par Monseigneur Jean-Pierre Delville, évêque de Liège, le 28 janvier 2014. Celle-ci a pour but de vénérer l’Enfant Jésus de Prague et de propager son culte ; de prier pour la protection de la vie naissante et des familles.