Carême : temps de grâce

Ce mercredi, nous commençons le carême par l’imposition des Cendres. En marquant notre front d’une croix, le prêtre nous rappelle que nous sommes poussières et que nous retournerons à la poussière.

Le début du carême est aussi l’occasion de prendre de bonnes résolutions afin de vivre ce temps de grâce dans un esprit de conversion. Pour cela, il est important prendre au sérieux les 3 « P ».

Prière : C’est la respiration de l’âme. Sans ce souffle vivifiant, sans ce contact à Dieu, notre âme risque de s’atrophier et de perdre peu à peu le goût des nourritures spirituelles. Pendant le carême, il est important de prier davantage, gratuitement, tout simplement pour être proche de Dieu qui veut nous manifester tout son amour.

Pénitence : Il s’agit d’un moyen efficace de rappeler à notre corps qu’il est au service de l’âme. Souvent capricieux, le carême lui rappelle qu’il est un instrument à maîtriser pour le service de Dieu. Pour cela, il est important de lui imposer tout au long du carême quelques privations et mortifications en union avec le Christ au désert.

Partage : Le carême doit peu à peu nous décentrer de nous-mêmes pour nous tourner vers Dieu. L’union à Dieu nous invite à la charité envers notre prochain. Tant d’injustices défigurent le monde. Le carême est un temps qui invite au partage avec ceux qui n’ont rien.

Afin de sanctifier les 3 « P », il est bon d’offrir tous les sacrifices de carême à une intention particulière. Cette année, pourquoi ne pas tout offrir pour la Sainte Eglise. Celle-ci traverse pour l’instant une période de purification douloureuse et a dès lors bien besoin du soutien de ses enfants afin de poursuivre son oeuvre d’évangélisation. Prions également pour notre Saint Père le Pape, afin qu’il conduise la barque de Pierre avec courage et fermeté.

Bon carême à tous,

Abbé P. Kokot

Publié le 7 mars 2019

Voir aussi

15 août 2021 – 15 août 2022 : Une année d’action de grâce !

Le 15 août 2021, nous fêtons le 10ème anniversaire du premier pèlerinage. Ce sera l’occasion de rendre grâce à l’Enfant Jésus pour tous les pèlerins que nous avons rencontrés tout au long de ces années.

Le Chemin du Salut : une revue à découvrir

Nous vous invitons à découvrir la revue « Le Chemin du Salut ». Quatre fois par an, découvrez un dossier spécial en lien avec l’actualité religieuse et liturgique.

Le Sanctuaire peut à nouveau accueillir des groupes de pèlerins

Après plusieurs mois d’attente, le Sanctuaire peut à nouveau accueillir des groupes de pèlerins. Quelle joie de se revoir après le confinement !

Communiqué important : reprise des pèlerinages

Après de long mois d’attente, nous allons enfin nous revoir ! En effet, les règles sanitaires permettent à nouveau d’envisager les pèlerinages au Sanctuaire.

Rejoignez la confrérie

Qu’est-ce que la Confrérie de l’Enfant Jésus de Prague ? C’est une association privée de fidèles de l’Église catholique érigée canoniquement par Monseigneur Jean-Pierre Delville, évêque de Liège, le 28 janvier 2014. Celle-ci a pour but de vénérer l’Enfant Jésus de Prague et de propager son culte ; de prier pour la protection de la vie naissante et des familles.